L’equipe pédagogique

CE SONT LES RÈGLES QUI FONT L’INTÉRÊT DU JEU.

Même si cette vérité première ne provoque pas toujours l’enthousiasme de nos protégés :

CE SONT LES RÈGLES QUI FONT L’INTÉRÊT DU JEU.

C’est pour cela que nous sommes là, nous les éducateurs. Au nombre de cinq, fidèles au poste 24h/24 et 7j/7, nous donnons le meilleur de nous-mêmes, c’est-à-dire un cadre où le jeu peut s‘établir durablement.

C’est cette constance, telle qu’elle est vécue au quotidien et sans cesse remise en jeu de par les rééquilibrages des polarités en présence, qui s’affirme au travers des différentes tâches et points de vue de deux mondes souvent aux antipodes.

Inlassablement, nous sommes prêts à expliquer et réexpliquer la différence entre un hôtel et un internat, tant nous nous reconnaissons avec entêtement dans notre fonction d’ « internat ». Car en fin de compte, personne n’est vraiment contre, et tout se passe pour le mieux dans le quotidien communautaire. Les internes s‘y plaisent bien, le montrent et nous le font savoir.

Empruntons l’expression poétique de l’un de nos étudiants pour tirer un bilan : « ÇA ROULE! »

Les étudiants qui nous secondent

« ÇA ROULE! »

On nous appelle les « Studis ». Nous sommes quatre en tout : Danielle, Janine, Patrick et Tristan. Chacun aura deviné que nous faisons tous des études à Fribourg. L’internat est pour nous à la fois notre lieu de résidence et de travail.

Chacun de nous doit deux services, ce qui représente environ dix heures de travail hebdomadaire pour l’internat. Notre tâche consiste à seconder les éducateurs dans leur travail. Nous nous occupons des internes et sommes à leur disposition s’ils ont besoin d’aide. Par exemple, nous les aidons à faire leurs devoirs, nous jouons avec eux, faisons du sport, de petites randonnées, de la musique, du bricolage ou la cuisine dans la cuisine des week-ends. Nous apportons volontiers notre concours lors de diverses manifestations comme la fête de Noël, la soirée de Carnaval ou la fête d’été.

Pour le reste, à savoir tout ce qui est en dehors de ces obligations, le respect entoure notre vie privée. Nous logeons sur les deux étages, dans ce que l’on appelle les chambres d’étudiants et utilisons une cuisine commune qui nous est réservée.

ange cuisine

****

Tous les jours, du matin très tôt au soir tard, nos dames de la cuisine, Agnes et Sandra, sous la houlette de notre chef cuisinier Guillaume, s’occupent avec soin de nos repas.

Nous profitons de leurs idées originales et de leur bonne humeur constante, de telle sorte que du dimanche soir au vendredi matin, du petit-déjeuner au diner, sans oublier le goûter, une cuisine équilibrée nous est servie.

En outre, ils prennent de leur temps de loisir pour nous initier un peu à la vie. Nous avons eu la possibilité d’aménager un jardin, de temps à autre et d’apprendre des recettes.

gestion

Geht es um Schülerlisten, Mietverträge, Rechnungen, Post, Mitteilungen, Kantinenchips usw. , dann wendet man sich natürlich am besten ans Internats-Sekretariat. Jutta Wolf kümmert sich mit viel Geduld und einem offenen Ohr um jedes Anliegen.

Das Sekretariat ist bei uns nicht rund um die Uhr besetzt. Die Uhrzeiten findet man auf unserer Startseite.

Häufig unbeachtet im Hintergrund arbeiten noch sooo viele weitere Personen für uns, die hier, ohne Anspruch auf Vollständigkeit, einmal vorgestellt werden sollen:

Die beiden Hausmeister der Stiftungsverwaltung Freiburg, Jürgen und Ivo , sind unsere treuen und stets hilfsbereiten Begleiter. Sie können einfach (fast) alles und arbeiten oft unbemerkt als fleißige Heinzelmännchen am Morgen. Ihnen verdanken wir, dass Kaputtes repariert wird, dass neue Möbel ihren Platz finden, dass die Außenanlage benutzbar und sauber ist, dass …. ach eben einfach alles funktioniert, sofern sie das auch finanziell ermöglichen können.

Das Reinigungspersonal ist unermüdlich jeden Tag zur Stelle, reinigt unsere gemeinsam genutzten Räume, jedes Badezimmer und nach einem festgelegten Putzplan auch die Zimmer und das in Akkordzeit.

Die Angestellten der Stadt (Amt für Schule und Bildung, Gebäudemanagement) kümmern sich um unsere Finanzen, den personell reibungslosen Ablauf, die Instandhaltung des Gebäudes und viele weitere Weh-Wehchen.

Schließlich tragen auch alle Mitglieder der Internatsstiftung u.a. durch die Verbesserung unserer Zimmer bzw. Badezimmer, durch die Vergabe von Stipendien und eine hilfreiche Hand, wenn alles andere nicht mehr geht, zum Gelingen des Gesamtwerks Deutsch-Französisches Internat bei.